Conseils pour l'allaitement

Comment alterner tire lait et allaitement ?

alterner tire lait et allaitement au sein

À la naissance de notre bout de chou, il arrive qu’on soit obligé d’alterner le tire-lait et l’allaitement. Ce choix est souvent motivé par des raisons comme la reprise du travail ou des cours, ou encore à cause d’une absence temporaire. Cependant, il n’est pas toujours facile d’assumer cette décision d’alternance. Nous vous proposons dans cet article les étapes pour réussir à alterner sans problème l’allaitement et le tire-lait.

Laisser votre bébé s’habituer à l’allaitement

Cette étape est importante pour la réussite de l’alternance. Vous devez laisser à votre bébé le temps nécessaire pour s’habituer à l’allaitement. D’abord, parce que s’il n’allaite pas correctement avant l’introduction du tire-lait, il risque de préférer l’usage de la tétine à l’allaitement naturel. Ensuite, parce que l’allaitement naturel favorise la lactation du sein. Et enfin parce qu’en dehors du fait que le lait maternel soit indispensable pour les enfants, l’allaitement constitue un moment unique pour chaque mère et son bébé.

Habituez-vous à tirer le lait après l’allaitement

Très tôt, le matin, le sein produit une grande quantité de lait maternel et c’est justement à ces moments que vous devez allaiter votre bébé correctement. En effet, avant de penser au tire-lait, rassurez-vous toujours d’avoir allaité votre enfant en premier. De toutes les manières, votre bébé constitue votre priorité et devra être satisfait en priorité.

Après cela s’ensuit le tire-lait. Si vous avez encore assez de réserve, vous pouvez continuer en même temps. Dans le cas contraire, vous avez aussi la possibilité d’attendre une vingtaine de minutes pour boire de l’eau afin de favoriser la production du lait maternel.

Peu importe à quel moment de la journée vous souhaitez tirer votre lait, le principe reste le même : allaiter votre enfant et atteindre environ 30 à 45 minutes âpres et avant l’allaitement afin de recharger les siens.

Restez tranquille

Il peut arriver parfois qu’après l’allaitement de votre bout de chou, que vous n’ayez plus de lait. Inutile de vous stresser pendant ces moments. L’essentiel pour vous est d’arriver à créer la routine afin que votre organisme s’adapte à la règle. C’est-à-dire allaitement et tire-lait. À force de le faire, votre corps aura l’automatisme et vous finirez par produire avec le temps la quantité de lait suffisante.

Prenez des pauses

Bien que le tire-lait soit une solution pour les mamans qui sont occupées, vous devez aussi vous rappeler que l’allaitement et le tire-lait peut s’avérer fatigant à la longue. Prenez donc des pauses. Par exemple le week-end, vous pouvez opter pour l’allaitement au sein. Le but de ceci est de permettre à votre cops de gagner des forces et surtout de stimuler la production de lait.

Leave a Comment