Conseils pour l'allaitement

Comment favoriser la montée de lait quand on allaite ?

favoriser la montee de lait

Le lait maternel est l’aliment par excellence pour nourrir son bébé. Il contient tous les nutriments dont il a besoin pour une croissance harmonieuse. Cependant, à la naissance du bébé, la montée de lait n’est pas toujours spontanée. Le lait maternel peut parfois prendre trois à cinq jours avant de monter. Les nouveaux parents deviennent donc stressés et craintifs. Avez-vous besoin d’astuces pour favoriser la montée laiteuse ? Voici comment vous y prendre pour stimuler la montée du lait maternel lorsque vous allaitez.

Ne pas être stressée

Le stress ainsi que la fatigue sont deux obstacles psychologiques à la montée du lait maternel. Il est clair que pour une nouvelle maman, le stress et la fatigue sont forcément au rendez-vous. Cependant, pour stimuler la montée du lait, vous allez devoir bannir le stress et la fatigue de votre quotidien. Plus vous êtes stressée plus la montée de lait sera retardée. Si c’est possible mettez-vous à la relaxation afin de vous détendre. Vous pouvez demander l’avis et les conseils auprès des spécialistes.

Mettre le bébé au sein régulièrement

Malgré l’absence de lait, il est important que le bébé soit mis au sein dès sa naissance. Mais si cette tétée n’a aucune valeur nutritive pour le bébé, elle favorise la montée laiteuse. Mettez donc votre bébé au sein environ 10 fois par jour. En effet, le fait de mettre le bébé au sein stimule la sécrétion de la prolactine. Cette hormone qui est secrétée surtout la nuit favorise la production du lait maternel. Ainsi, même si au début, mettre le bébé au sein peut causer des inflammations, il faut persévérer. Plus le bébé est mis au sein plus la montée laiteuse est stimulée. Prenez le temps de trouver une position adaptée au bébé et à vous.

Adopter une alimentation adaptée

Il est conseillé de consommer beaucoup d’aliments liquides pour favoriser la montée laiteuse. Buvez donc beaucoup de lait, d’eau et des tisanes pour stimuler la sécrétion de lait. Vous pouvez aussi préparer à la maison des tisanes d’allaitement et en boire plusieurs tasses au cours de la journée. D’un autre côté, privilégiez la carotte, l’anis étoilé, la verveine et le fenouil. Évitez le persil et le chou vert.

Faire des compresses d’eau chaude

Chaque fois avant de mettre votre bébé au sein, appliquez une compresse d’eau chaude sur vos seins. Les compresses d’eau chaude favorisent l’écoulement du lait.

Utiliser les coques d’allaitement

Les coques d’allaitement sont comme des coupelles à porter à l’intérieur du soutien-gorge (votre soutien-gorge ne doit pas trop vous serrer). La pression qu’elles exercent sur le sein favorise la production du lait. Les coques d’allaitement sont également efficaces pour empêcher l’engorgement des seins.

Tirer le lait

Cette pratique est uniquement utilisée lorsque le bébé est prématuré ou a des difficultés à tirer le lait. Dans ces cas, vous pouvez favoriser la montée du lait maternel grâce au tire-lait. Le lait tiré peut être mis au frais afin d’être donné au bébé plus tard.

Leave a Comment